RETOUR

Un an après la crise, retour en disgrâce du plastique à usage unique, 1 Juin 2021

Communiqué de presse

83% des Français estiment que la réduction des emballages en plastique à usage unique doit être une priorité. 62% d'entre eux estiment d'ailleurs qu'il est désormais facile de se passer de tous les emballages en plastique à usage unique.

Carquefou, le 1er juin 2021 - SodaStream, première marque d'eau gazeuse en volume consommée à domicile, en France[1], révèle ce jour les résultats d'une nouvelle étude menée par OpinionWay sur les perceptions et les comportements des Français vis-à-vis de l'emballage plastique des produits alimentaires, un an après le début de la crise sanitaire.

Après un an de crise sanitaire marqué par une recrudescence du recours au plastique à usage unique par peur du virus, des signaux encourageants voient le jour : les Français renouent peu à peu avec leurs réflexes écologiques.

  • 43% des Français ont le sentiment de consommer moins d'emballages en plastique et notamment à usage unique depuis le début de la crise sanitaire. Ils sont d'ailleurs 83% à considérer que leur réduction doit être une priorité.
  • Désormais, une minorité de Français, 44%, privilégient les produits alimentaires conditionnés dans des emballages plastiques tant qu'il y a un risque d'être contaminé par le Covid-19. Cette proportion montait à 66% il y a un an !
  • Alors que son impact environnemental est largement documenté, 83% des Français estiment que la réduction du plastique à usage unique doit être une priorité.
  • 62% des Français estiment qu'il est « facile » de se passer de tous les emballages en plastique à usage unique. Ce chiffre monte à 66% sur le cas particulier des bouteilles jetables.
  • 2 Français sur 3 consomment aujourd'hui de l'eau du robinet et 52% emploient une gourde pour éviter de consommer de l'eau en bouteille. 

« Les résultats de cette étude montrent que les Français souhaitent plus que jamais réduire leur utilisation de plastique à usage unique, et c'est un signe très encourageant car il démontre que les réflexes écologiques sont de retour après une année où l'emballage plastique était revenu en force » commente Antoine Dedobbeler, Directeur général de SodaStream France. « Chez SodaStream, nous sommes déterminés à soutenir les initiatives destinées à sensibiliser le plus grand nombre à un moindre recours au plastique à usage unique, à l'image du #NoPlasticChallenge, tout en proposant des alternatives qui facilitent encore plus la transition vers des modes de consommation plus responsable », poursuit-il. 

Pour accompagner le retour d'une fibre écologique, SodaStream poursuit son partenariat avec l'association No Plastic In My Sea et mobilise cette année encore l'ensemble de ses collaborateurs pour relever le défi du #NoPlasticChallenge. En France, sur la seule année 2020, ce sont 350 millions de bouteilles en plastique à usage unique qui n'ont pas été jetées grâce aux utilisateurs de SodaStream.

« Cette étude montre un niveau de préoccupation des Français très élevé sur le sujet de la pollution plastique, et à juste titre. Les Français ont également compris le lien entre la surproduction de plastique et la pollution due à cette matière. Il est très encourageant de noter qu'ils sont une majorité à juger facile le fait de se passer de plastique à usage unique. Et le #NoPlasticChallenge est là pour les aider ! », commente Muriel Papin, Fondatrice et Déléguée générale de l'association française No Plastic in My Sea.

Résultats détaillés de l'étude OpinionWay pour SodaStream

L'emballage en plastique des produits alimentaires est moins perçu comme une enveloppe de protection face au virus.

43% des Français ont le sentiment de consommer moins d'emballages en plastique à usage unique depuis le début de la crise sanitaire.

Désormais, une minorité de Français, 44%, privilégient les produits alimentaires conditionnés dans des emballages plastiques tant qu'il y a un risque d'être contaminé par le Covid-19. Cette proportion montait à 66% il y a un an !

47% (vs. 53% en 2020) estiment que l'emballage des produits alimentaires est nécessaire pour éviter d'être contaminé par le virus.

Alors que l'impact environnemental du plastique à usage unique est largement documenté, les Français estiment que sa réduction doit aujourd'hui être une priorité.

83% des Français estiment que la réduction des emballages en plastique à usage unique doit être une priorité. 87% d'entre eux ont 65 ans et plus, contre 80% âgés de moins de 25 ans. La crise sanitaire, en imposant une plus grande présence des Français chez eux, a contribué à asseoir cette tendance.

Pour une nette majorité, encore plus soucieuse de l'environnement qu'en 2020, cet objectif apparaît atteignable : ils considèrent « facile » de se passer de plastique à usage unique.

62% des Français estiment qu'il est facile de se passer de tous les emballages en plastique à usage unique. Ce chiffre monte à 66% sur le cas particulier des bouteilles jetables.

2 Français sur 3 consomment aujourd'hui de l'eau du robinet et 52% emploient une gourde pour éviter de consommer de l'eau en bouteille. 

63% des Français considèrent qu'une machine à gazéifier l'eau est une solution idéale pour éviter de recourir aux bouteilles en plastique à usage unique. Parmi ceux-ci, 18% indiquent détenir ce type de machine, tandis que 13% déclarent qu'ils aimeraient en avoir une.

***

Méthodologie

Un échantillon de 1 005 personnes représentatif de la population âgée de 18 ans et plus, a été interrogé les 19 et 20 mai derniers par OpinionWay selon la méthode CAWI (Computer Assisted Web Interview, soit questionnaire auto-administré en ligne).